Survêtement Entraînement France 2016 Blanc

Comprenant un Training top et un pantalon entraînement.

Maillot avec col rond et fermeture en zip 1/4. Poignets et chevilles côtelés pour un ajustement parfait sans entraver la mobilité. 2 poches latérales sur le pantalon. Une rayure bleu sur les manches. Taille élastique à cordon de serrage interne. Ecusson France et logo Nike sur la poitrine et la cuisse. Si vous voulez acheter les autres maillot équipe de France, vous pouvez cliquer la chaîne. On peut vous offrir des linformations de football à la qualification coupe du Monde 2018. Si vous êtres un fans de footabll, vous certainement intéressez ces informations. Les informations sont ici:

Pour sa troisième grande épreuve à la tête des Bleus, Didier Deschamps espère que le sort va être une nouvelle fois de son côté, vendredi, lors du tirage de la Coupe du monde 2018. Car, que ce soit pour le Mondial 2014 ou l’Euro 2016, on ne peut pas dire que les Bleus ont hérité d’un groupe périlleux. En 2014, la Suisse, l’Équateur et le Honduras s’étaient dressés sur leur route alors qu’en 2016, ils avaient dû affronter la Suisse, la Roumanie et l’Albanie. À chaque fois, la France s’était sortie sans difficulté de la phase de groupes…  L’Espagne en épouvantail dans le chapeau 2. Un brin de chance, Didier Deschamps en a déjà eu un petit peu avant le tirage. En effet, la France a réussi à s’inviter dans le chapeau des huit têtes de série (avec la Russie, l’Allemagne, le Brésil, le Portugal, l’Argentine, la Belgique et la Pologne) grâce à une conjonction de résultats favorables en octobre (La désignation des têtes de série s’est faite sur le classement Fifa du mois d’octobre). Cela lui permet donc d’être relativement sereine avant le tirage au sort de vendredi, même si cela ne la met pas à l’abri d’affronter un favori de la compétition lors de la phase de groupes. Et il y en a un, notamment, dans le chapeau 2, que tout le monde a identifié : l’Espagne. « S’il y a une équipe  à éviter, c’est bien l’Espagne », a d’ailleurs souligné le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. En dehors du Pérou et de la Suisse, tous deux abordables sur le papier, les autres équipes ne seraient pas forcément des cadeaux non plus. L’Angleterre, la Colombie, le Mexique, l’Uruguay et la Croatie ont des arguments à faire valoir.

survetement-entrainement-france-2016-blanc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *